Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

les alphas: bilan de la première année

Cette année, je me suis lancée dans les alphas.

J'en avais entendu du bien mais que c'était très cher, assez lourd à mettre en place, bref, je reculais depuis un moment mais j'ai fini par tenter.

Le materiel

J'ai débuté avec le kit découverte à 149euros: http://www.lesalphas.net/offre-decouverte-419.html

y'a l'essentiel, pour ceux qui débutent, c'est suffisant, mais l'idéal est de rajouter les personnages du conte (on en trouve des pas chers sur le boncoin) et le jeu de cartes (en quelques exemplaires vu que les enfants y jouent par 2 ou 3, moi, j'en ai deux, pour faire un atelier). le jeu de carte peut etre fabriqué.

J'ai fabriqué 6 séries de petits alphas en photocopiant en plastifiant mes figurines, comme ça les enfants peuvent manipuler en atelier.

l'histoire:

en gros, c'est l'histoire d'un petit garçon (petit malin) qui s'ennuie parce qu'il ne sait pas lire. cosmopolux, un garçon avec des pouvoirs venu de l'espace, lui présente alors son monde, constitué de 2 planètes: la planète des béta, habitée par des êtres méchants et bêtes et dirigée par la sorcière furiosa, et la planète des alphas, des petits êtres rigolos qui chantent toute la journée.
la sorcière veut détruire les alphas pour que plus personne ne sache lire et qu'elle devienne la plus puissante. Pour cela elle enlève des alphas et les retient sur sa planète.
Petit malin, aidé par cosmopolux et la fée, va les sauver en construisant un tunnel entre les deux planètes et en appelant les alphas avec des formules magiques.

La méthode:

On débute par l' histoire. On la raconte, on l'écoute avec le CD, on la regarde avec le dessin animé, bref, les enfants s'en imprègnent. Elle présente les personnages, et certains alphas. après une première phase d'imprégnation, avec des "kims touchés", des mémorys...etc, les enfants connaissent bien les alphas. (ça a duré quelques semaines chez moi)

On entre alors dans la méthode à proprement parlé. c'est assez répétitif, mais les enfants adorent.

Je résume: en général, on a des alphas qui sont prisonniers de Furiosa et des Bétas (d'ou l'importance d'avoir les figurines des personnages). on a un tunnel (un gros tube en carton) et on appelle les alphas pour les sauver

plusieurs étapes:

- la maitresse fait le chant et les enfants viennent secourir l'alpha concerné ("mmmmmmm" on sauve le monstre)

-la maitresse place un alphas en face du tunnel et les enfants doivent prononcer la formule lui permettant de passer à travers le tunnel

- on sauve plusieurs alphas en même temps, il faut écouter leur chanson pour trouver lesquels (rrrrruuuuu: on sauve le robinet et mademoiselle U)

-l'enseignant place plusieurs alphas et les enfants trouvent la formule

Ces séquences se font avec la manipulation des figurines: les enfants les sauvent en les faisant passer dans le tunnel, ils les touchent, les place dans le bon ordre....bref, c'est un vrai moment de plaisir pour eux.

Vient alors la phase de codage sur fiches. Les enfants doivent coder de petits mots avec leur étiquettes alphas. Les mots deviennent de plus en plus longs, de plus en plus complexes. Cette phase se fait en continuant les manipulations, les jeux avec les figurines etc... pour ne pas que les enfants se lassent ni que les alphas ne deviennent signe de travail ennuyeux.

Dans la méthode, ils déconseillent fortement de faire le lien entre les alphas et les lettres avant d'arriver à l'étape de la transformations des alphas: une petite histoire qu'on peut acheter en plus et qui raconte pourquoi et comment les alphas se transforment en lettre pour échapper à Furiosa.

Personnellement, j'ai toujours fait le rapprochement entre les lettres et les alphas: les enfants avaient reconnus les lettres, je n'allais pas leur dire, "non, le robinet n'a rien à voir avec le r"

Bilan:

J'ai une classe de 23 élèves. plutôt un bon niveau général, je dois reconnaitre, mais là, je suis épatée par les résultats. TOUS les élèves savent associer lettres et sons, même les plus en difficultés. 90% de la classe sait coder des mots simples, plus de la moitié est déjà dans le décodage et 2 sont vraiment lecteurs (ils ont appris les autres sons seuls).

Je précise que je n'utilise les alphas que dans un atelier par semaine, chaque enfant n'a donc qu'une fois par semaine un travail de phono mais en groupe de 8 maximum.
Je n'avais jamais eu de résultats pareils. Leur niveau en phonologie est excellent! bien meilleurs qu'avec la méthode phono que j'utilisais jusqu'à présent et qui ne leur plaisait pas du tout.
Les enfants adorent les personnages, ils en redemandent ...Les parents sont très contents car leurs enfants leur parle sans arrêt des alphas. D'ailleurs plusieurs en ont demandé pour leur anniversaire.

Je suis ravie, vraiment, c'est un plaisir de travailler avec des enfants motivés et qui prennent du plaisir à apprendre

Points négatifs (parce qu'il y en a quand même)

les élèves les plus en difficultés on du mal à se séparer des alphas: ils n'arrivent pas à apprendre le nom des lettres le r reste le robinet....mais en soi, ce n'est pas si problématique que cela puisque ça ne les empêche ni de coder ni de décoder.

La présentation des alphas qui correspond à l'écriture scripte, fait qu'ils ont tendance à écrire en scripte quand ils essaient de coder. Le passage de l'alpha à la lettre majuscule ou cursive est difficile pour certain

les personnages du conte ne peuvent pas trop être laissé en manipulation libre aux élèves parce qu'ils sont fragiles. par contre, mes figurines alphas sont manipulées chaque matin par plein de petits doigts à l'accueil, et elles le vivent très bien

Voilà, je précise que je n'ai aucune action chez les alphas ;) mais vraiment, je suis tellement ravie par cette méthode que j'ai voulu partager!

les alphas: bilan de la première année
Tag(s) : #divers, #outils, #alphas